Babacar Fall, SG du Gradec : « Idy ne peut pas introduire une requête pour Khalifa »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

C’est maintenant officiel. Seuls cinq candidats participeront à l’élection présidentielle du 24 février 2019. Le Conseil constitutionnel a publié, ce dimanche 20 janvier 2019, la liste définitive. Le Secrétaire général du GRADEC (Groupe de Recherches et d’Appui à la Démocratie participative et la bonne Gouvernance), Babacar Fall a donné son point de vue sur la décision de la juridiction électorale sur Iradio (90.3 FM).

Concernant Idrissa Seck qui soutient qu’il va déposer un recours pour demander la validation de la candidature de Khalifa Sall, Babacar Fall indique qu’ « il ne peut pas le faire dès l’instant que le Conseil constitutionnel a déclaré la candidature est irrecevable ».

A l’instar de nombreux sénégalais, Babacar Fall a fait savoir qu’il n’est pas surpris. Selon lui, tous les candidats recalés qui, après, avaient déposé un recours savaient pertinemment que leur requête ne prospérait pas. Car, dit-il, seuls les candidats retenus par le Conseil constitutionnel en avaient le droit. « Le Conseil constitutionnel ne pouvait pas tenir compte des recours introduits par les autres candidats. Les leaders de l’opposition savaient que les décisions du Conseil constitutionnel ne sont pas susceptibles de recours .Tous ceux qui ont introduit des recours savaient bel et bien que ces recours ne seraient pas validés par le Conseil constitutionnel », a déclaré Babacar Fall.

Vous pouvez réagir à cet article