CAF : UN RAPPORT D’AUDIT CONSTATE DE POTENTIELLES IRREGULARITÉS

news-details
FOOTBALL

Un rapport d’audit intérimaire du cabinet PWC commandé dès l’entrée en fonction du nouveau président de la Confédération africaine de football (CAF), Dr Patrice Motsepe, succédant à Ahmad Ahmad, et du Secrétaire général, a constaté "de potentielles irrégularités et un non-respect des procédures de gouvernance, d’audit et d’éthique en ce qui concerne la passation des marchés et la signature des contrats."

C’est ce qui ressort, entre autres points, de la réunion du Comité Exécutif, présidée par le Président de la CAF, Dr Patrice Motsepe, à Kigali, au Rwanda. Dont le Président, Paul Kagame, assisté de la ministre des Sports, Mme Aurore Mimosa Munyangaju, ont participé. Au cours de son allocution de bienvenue au Président de la CAF, le Dr Patrice Motsepe, et au Président de la FIFA, M. Gianni Infantino, Paul Kagame a mis l’accent sur le rapport entre le football et le développement en Afrique, rapporte un communiqué de l’instance dirigeante du football du continent.

Le Président Patrice Motsepe et le secrétaire général ont exprimé leur engagement à prendre les mesures appropriées dès la soumission du rapport final d’audit de PWC, afin de garantir le respect des meilleures pratiques mondiales.

Professionnalisation des officiels de match en Afrique

Par ailleurs, le Secrétaire Général a présenté au Comité exécutif, le programme de formation d’un corps d’élite d’arbitres au sein de la CAF, résultat d’un accord de collaboration signé avec la FIFA mais resté sans effet. Doté d’un budget de près d’un million de dollars par an, il vise à sélectionner sous contrat des arbitres qui seront payés, suivis et formés par des instructeurs techniques et physiques FIFA / CAF

Le développement des infrastructures

Sur la base d’une présentation documentée, le Comité a pris acte de l’état des infrastructures de football sur le continent et pris la mesure des besoins. Un projet de financement des améliorations nécessaires à hauteur d’un milliard de dollars lui a été présenté, qui devra faire l’objet d’un examen approfondi.

Vous pouvez réagir à cet article