CAMBRIOLAGE : UNE DOMESTIQUE POIGNARDÉE, DES BIJOUX EN OR ET DIAMANT EMPORTÉS

news-details
DAKAR

Récemment élargis de prison, S. Guissé et F. Cissé retrouvent la maison d’arrêt. Les deux repris de justice ont été appréhendés par les limiers de la sûreté urbaine alors qu’ils venaient de poignarder une domestique et de vider une boite à bijoux dans un appartement sis au centre-ville.

Revenant sur les faits de l’espèce, le journal EnQuête nous informe que les deux assaillants, sur leur trente-et-un, se sont rendus, le 11 avril dernier, dans l’appartement d’un couple, en plein centre-ville. Pour franchir l’obstacle des vigiles de l’immeuble, ils ont prétexté un rendez-vous avec un occupant. Une fois devant la porte de l’appartement, ils l’ont défoncée grâce à un pied de biche. Ils sont directement allés à l’endroit où se trouvait des bijoux en or et en diamant, des montres de valeurs, des bagues, des parfums de classe, le tout évalué à 50 millions de francs CFA.

Pendant qu’ils étaient encore dans l’appartement, la domestique, partie faire une course, est rentrée. Ayant trouvé la porte ouverte, elle a pensé que son patron était de retour. C’est là qu’elle est tombée nez à nez sur les cambrioleurs. Ces derniers l’ont poignardée avant de cacher le corps sous les escaliers, sans se rassurer qu’elle était bien morte.

La domestique, laissée pour morte, est parvenue à alerter les vigiles qui se sont lancés aux trousses des cambrioleurs, après avoir informé le propriétaire de l’appartement. Pendant ce temps, informe le journal, les deux voleurs ont commis la grossière erreur de rouler à tombeau ouvert sur la corniche. Ils ont été pris en chasse par une voiture de police stationnée sur cet axe stratégique. Ils ont été arrêtés dans les ruelles exigües de Rebeus. Au terme de leur période de garde à vue, ils ont été déférés au parquet avant d’être placé sous mandat de dépôt.

Vous pouvez réagir à cet article