CAMPAGNE ARACHIDIÈRE : PLUS DE 200 SAISONNIERS LICENCIÉS

news-details
Agriculture

Une situation qui était prévisible. La Compagnie d’exploitation des oléagineux (COPEOL) va mettre fin à plus de 200 contrats dès le 31 janvier 2020. Dans ce sens, les saisonniers concernés ont déjà reçu des notifications de fin de contrat.

Ces derniers ont arboré des brassards rouges, lors d’un rassemblement, pour exprimer leur désarroi. Samba Wane, Secrétaire général de la section locale du Syndicat national des corps gras à la COPEOL, situe les responsabilités : « Ces travailleurs vont perdre leur emploi et ceci est dû à une campagne de collecte de l’arachide désastreuse. Nous l’avions annoncé et crié partout mais j’ai l’impression qu’on ne nous a pas entendus. Alors aujourd’hui, ces travailleurs ont voulu montrer leur inquiétude par rapport à cette situation. Nous sommes une société qui emploie des saisonniers en majorité, qui utilise d’autres travailleurs sous forme de GIE. Il y a plus de 200 travailleurs qui font perdre leur emploi alors que plus du double n’a même pas été rappelée parce qu’ils n’ont pas encore démarré. L’usine avait recruté une partie des saisonniers pour démarrer. Si la collecte s’était bien déroulée, les autres allaient venir. Mais plus de 500 travailleurs vont perdre leur emploi et traîner dans les rues de Koalack. L’avenir est sombre, la COPEOL a perdu beaucoup d’argent ces dernières années. »

A l’en croire, mêmes les permanents sont menacés. Car, dit le syndicaliste : « Aujourd’hui, nos dirigeants sont découragés, et envisagent de fermer l’usine ».

Vous pouvez réagir à cet article