image

CAP SUR L’AMERIQUE AVEC UNE INNOVATION DE TAILLE

image

Après une édition resserrée dans le temps et l’espace au Qatar, la FIFA opte pour le plan large en 2026. Ce sera un Mondial à l’échelle du continent nord-américain, entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, avec pour la première fois 48 équipes. Cerise sur le gâteau, il s’agira d’un format élargi qui permettra notamment à l’Afrique de compter sur pratiquement le double de représentants.

Après une première édition à 13 nations en 1930, puis 16 jusqu’en 1978, ensuite 24 jusqu’en 1994, cette nouvelle inflation concrétise la première grande réforme du président de la Fifa Gianni Infantino, adoptée en 2017 peu après son avènement. Au risque de poser des problèmes inédits en termes de format et de logistique, avec potentiellement un total de plus de 100 matches à programmer, au lieu des 64 rencontres habituelles depuis 1998.

Le tournoi dont le projet est aussi nommé « United 2026 », sera organisé conjointement par les États-Unis, le Canada et le Mexique en juin - juillet 2026. Ainsi, la compétition, 23ème du genre, va réunir 48 pays au lieu de 32, avec les places accordées à l’Afrique qui passent de cinq (5) à neuf (9).

19 décembre 2022

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article