CAS ASYMPTOMATIQUES : LE PR YANE SOW APPELLE À UN DÉPISTAGE MASSIF

news-details
COVID-19

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sall a demandé, ce vendredi 24 avril, le renforcement du dépistage en vue de détecter les cas asymptomatiques. Ces derniers sont « une nouvelle source de préoccupation » des autorités sanitaires. Sur 528 tests effectués, 66 cas sont revenus positifs, ce vendredi.

Interrogé sur la RFM, le médecin bactériologiste, Professeur Iyane Sow a expliqué : « les cas asymptomatiques sont les personnes qui portent le virus sans montrer de signes d’infection ou de maladie. Pendant longtemps, on les a appelés les porteurs sains à cause de cet effet et ils sont aussi des réservoirs de virus, c’est-à-dire des personnes qui ont le virus en leur sein, qui peuvent le disséminer dans leur entourage et qui peuvent contaminer leurs proches ».

Il poursuit en disant : « c’est le gros problème qu’ont les différents pays infectés par cette maladie parce que, ce sont des personnes qui ne vont pas appeler les numéros verts ou aller à l’hôpital et qui continuent à vaquer à leurs besoins parce qu’elles ne sont pas malades ».

Pour que cela cesse, le Pr Iyane Sow suggère un dépistage massif. « Il faut les débusquer et les empêcher de contaminer. Il ne faut pas comprendre qu’il faut augmenter les tests parmi les cas contacts identifiés par rapport aux malades qui sont en quarantaine, il faut le faire en population ».

Vous pouvez réagir à cet article