CASAMANCE : 40 MILLIARDS POUR LE RETOUR DES DÉPLACÉS

news-details
SOCIETE

Pour favoriser le retour des populations déplacées de la Casamance, environ 40 milliards de F CFA seront mobilisés. Cette manne financière devrait servir à financer des infrastructures et les activités économiques de ces populations.

Au total, ce sont 42 000 personnes, réparties dans 69 villages, au niveau de 5 communes, dans le département de Ziguinchor, qui seront concernées par ce programme, piloté par l’Agence nationale pour la Relance des Activités et sociales en Casamance (Anrac). « C’est un programme qui porte sur 5 communes du département de Ziguinchor et qui porte sur une cible de près de 42 316 personnes. Il a été validé par l’ensemble des acteurs », renseigne le directeur de l’Anrac, Ansou Sané.

Depuis 2012, une dynamique de retour des populations déplacées est notée en Casamance, en proie à des violences, presque plus de 3 décennies. Avec une certaine accalmie, notée depuis quelque temps, et les moyens sécuritaires déployés par l’État, les populations qui avaient fui commencent à regagner petit à petit leur terroir. L’arrondissement de Niaguiss a enregistré le plus grand nombre de déplacés.

Vous pouvez réagir à cet article