CAUTION DES ÉLECTIONS LOCALES : LA POSITION DU FRN

news-details
ELECTIONS

Membre fondateur du Front de résistance nationale (FRN), Mamadou Diop Decroix sort de son mutisme suite à l’arrêté ministériel fixant le montant de la caution pour les élections locales à 20 millions F CFA (10 millions pour le scrutin communal et 10 millions pour celui départemental). Decroix qui minimise, opte pour une discussion générale. « C’est le processus global qu’il faut discuter, indique-t-il, interrogé par Vox Populi. Il ne faut pas charcuter tout ça. Il faut discuter le processus global, en avoir une approche cohérente, harmonisée. Il n’y a pas seulement la caution. Il y a le parrainage et tous les autres aspects du processus électoral. On ne peut pas découper ça par morceau. Parler aujourd’hui du parrainage et l’autre jour de caution, ce n’est pas ça. »

Le dialogue, renchérit-il, c’est « parler de l’ensemble des étapes et des règles qui déterminent le processus, son efficacité. Ces questions doivent être discutées au dialogue et que les consensus puissent faire l’objet de projet de loi pour que le Code électoral soit changé. »

Vous pouvez réagir à cet article