image

CE QUE ABDOUL MBAYE PENSE DE LA RÉACTION DES AGENTS DE LA SANTÉ

image

Un drame peut en cacher un autre, pourrait-on dire pour ce qui concerne le secteur de la santé. À la suite de ce qui s’était passé à Linguère, Louga et aujourd’hui Tivaouane, avec au bout du compte, des morts et l’arrestation d’éventuels « responsables », les agents de la santé, sous la bannière des différentes sections syndicales, se sont toujours dressés contre ce qu’ils pourraient considérer contre un « acharnement » contre leurs personnes.

À la suite de chaque arrestation et/ou inculpation, leur réponse ne s’est pas faite attendre : sit-in et grève constituent le lot quotidien des structures de santé. Une situation qui n’a pas tardé à faire réagir l’ancien Premier ministre et non moins leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT).
Abdoul Mbaye dit comprendre « le réflexe corporatiste » mais, s’empresse-il de souligner qu’ « il doit se donner des limites ». Selon lui, « les agents de santé ne peuvent bénéficier d’une immunité générale apriori ». Car, poursuit-il sur son compte twitter, « ce serait accepter toute mort évitable et la dégradation certaine des soins ». Résultat des courses, conclut-il, « la faute professionnelle peut partout exister ».

MT

1er juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article