CE QUE LA JUSTICE REPROCHE À SIMON ET KILIFEU

news-details
Trafic de passeports

Initialement prévu, hier vendredi, c’est finalement lundi prochain que les rappeurs Simon Kouka et Landing Mbissane Seck alias Kilifeu seront présentés au parquet.

Kilifeu, membre du mouvement Yen A Marre, est poursuivi pour le délit d’escroquerie.

Quant à Simon, il est poursuivi pour tentative d’escroquerie portant sur deux millions Fcfa reçus en échange de la remise de son passeport français à Thierno Amadou Diallo.

Simon a été convoqué par les éléments de la Division des Investigations Criminelles (DIC) avant d’être placé en garde à vue. Ce dernier, qui se trouvait, jeudi dernier à Kaffrine, s’est rendu à la Dic pour répondre à la convocation. Par ailleurs, on apprend que c’est à cause de cette nouvelle arrestation que la détention de Landing Mbissane Seck alias Kilifeu a été prolongée.

Pour rappel, lors de son audition, Amadou Thierno Diallo, l’homme à l’origine de l’affaire, avait impliqué Simon dans la cause, mais aussi "Thiat" du même mouvement.

Vous pouvez réagir à cet article