CE QUE LE CODE ÉLECTORAL A PRÉVU POUR BANNIR L’ARGENT ILLICITE

news-details
Caution pour les Locales

C’est une nouvelle étape dans le processus électoral en perspectives des élections territoriales prévues en janvier 2022. La Caisse des dépôts et Consignation (Cdc) va recevoir, à partir de ce 1er octobre jusqu’au 30, les cautions des candidats. Mais, dans un contexte où il est beaucoup question de faux et de la controverse sur le financement des partis politiques qui alimentent l’actualité politique, la Cdc se veut prudente.

Elle a pris les devants pour s’assurer de la licéité des cautions versées par les candidats. « Selon le code électoral, la Cdc ne peut pas recevoir de liquide cash. Elle ne reçoit que des chèques de banque. Cela veut dire, même des chèques personnels, la Cdc ne peut pas les recevoir comme caution. C’est la banque qui délivre ce que l’on appelle un chèque de banque au nom de la coalition ou du parti concerné.

Donc, il ne peut y avoir nullement de l’argent que l’on peut qualifier d’illicite pour les déposer comme caution, dès lorsque les chèques proviennent de la banque », renseigne le Directeur de la Communication et du Marketing de la Cdc, Matar Diop. Selon lui, avec cette mesure, il n’y aura une ‘’ambiguïté’’ possible sur la licéité des cautions versées.

Vous pouvez réagir à cet article