image

LA GROSSE PERTE SUBIE PAR LE SÉNÉGAL

image

La Direction de la prévision et des études économiques (Dpee) a publié son rapport mensuel de conjoncture. Cet organe du ministère de l’Économie, du plan et de la coopération indique qu’en décembre 2021, le Sénégal a subi une perte de 3,0 % de parts de marché au Mali depuis la fermeture des frontières et l’embargo contre Bamako.

Les exportations du Sénégal vers ce pays ont connu un recul. En tout cas, c’est le rapport du point mensuel de conjoncture de la Dpee, organe du ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération. « En décembre 2021, la part des produits acheminés vers le Mali est passée de 54,1% à 51,1% sur la période, soit une perte de parts de marché de 3,0%. Et le ciment reste le principal produit exporté avec une part évaluée à 18,7% en décembre 2021 », a indiqué dans son rapport, la Dpee.

Cette baisse des exportations du Sénégal vers le Mali était évidente, dans la mesure où les débarquements, les transports, les camions qui s’approvisionnent au port de Dakar, ont drastiquement baissé. Les importateurs maliens se sont tournés vers le port de Conakry. S’agissant toujours des exportations du Sénégal vers l’espace Uemoa en général, le rapport a noté un satisfecit. Les exportations du Sénégal sont estimées à 45,7 milliards de F CFA au mois de décembre 2021 contre 41,9 milliards de F CFA le mois précédent, soit une hausse de 3,8 milliards de F CFA. Rappelons que le Mali est la principale destination des exportations du Sénégal dans l’Union. En 2020, ses exportations vers Bamako étaient passées de 47,0% à 52,3% sur la période.

EMEDIASN

16 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article