image

CE QUE MACKY SALL PENSE DE LA RECRUDESCENCE DES COUPS D’ÉTAT

image

Les travaux de la 8e édition du Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique viennent d’être officiellement lancés par le président de la République du Sénégal, Macky Sall. Pour cette présente forum, le thème retenu est : « L’Afrique à l’épreuve des chocs exogènes : défis de stabilité et de souveraineté ». Selon le président sénégalais, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine, ce thème suggère de regarder la réalité du continent en face : expansion du terrorisme, conflits intra et inter étatiques, recrudescence des coups d’État, ingérence politico-militaire étrangère, et effets combinés du changement climatique, de la pandémie COVID-19 et de la guerre en Ukraine ; force est de constater que le tableau n’est pas reluisant. En posant la problématique des chocs exogènes, soutient le président Sall, nous n’éludons pas pour autant les manquements dont les solutions relèvent de notre responsabilité, afin de favoriser les conditions minimales de paix et de stabilité propices au développement. Il en est ainsi, dit-il, des changements anticonstitutionnels de gouvernement qui ont fait l’objet d’un sommet extraordinaire de l’Union Africaine en mai dernier. « Quelle qu’en soit la forme, ces pratiques ne sont pas acceptables. Elles ne peuvent pas servir de remède à nos maux. Au contraire, elles les aggravent et nous retardent sur le chemin du développement ».

Cheikh Moussa SARR

24 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article