image

CE QUE PRÉCONISE LE COSYDEP POUR SAUVER L’ANNÉE SCOLAIRE

image

Deux scrutins électoraux (municipal et législatif) sont prévus en 2022, la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’école publique (Cosydep) sonne l’alerte. Pour ne pas que d’éventuelles tensions politiques n’entraven le calendrier scolaire, la Cosydep a émis des propositions.

Entre autres, exiger de l’administration scolaire, de ne pas privilégier les préoccupations électorales au détriment du fonctionnement normal de l’enseignement. « Comme l’on peut s’en douter, les élections municipales et législatives de 2022 seront une période susceptible de générer des tensions politiques et sociales, pouvant impacter l’institution scolaire et universitaire », a indiqué le directeur exécutif de la Coalition des organisations en synergie pour la défense de l’école publique, Cheikh Mbow.

Pour les membres de la Cosydep, l’urgence est « d’agir vite et efficacement par des mesures vigoureuses, en vue d’éviter de compromettre le déroulement et le dénouement de l’année ».

C’est pourquoi, ils estiment que l’Etat doit prendre des mesures conservatoires immédiates contre toute forme de violence dans l’espace scolaire et universitaire, en mettant en œuvre des approches basées sur l’écoute, la concertation et la conciliation.

Babacar FALL

18 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article