image

CE QUE RECOMMANDE LA LIGUE DES OULÉMAS DE L’ISLAM

image

Thierno Madani Tall, président de la Ligue des Oulémas de l’islam condamne le rejet de la proposition de loi criminalisant l’homosexualité. Dans une déclaration lue, hier, lors de la cérémonie de commémoration de la disparition de Thierno Seydou Nourou Tall, le chef religieux a réitéré son soutien à And samm jikko yi qui porte le combat.

Le rejet de la proposition de loi criminalisant l’homosexualité par le bureau de l’Assemblée nationale n’agrée pas la Ligue des oulémas du Sénégal. Saluant l’initiative du collectif And samm Jikko yi, elle l’encourage et lui réitère son soutien indéfectible. « Allah n’a pas créé le monde pour qu’il y soient répandus le mal ou les pratiques condamnables et interdites telles que l’homosexualité, l’adultère, l’assassinat etc. », lit-on dans une déclaration de Thierno Madani Tall, président de la Ligue des Oulémas de l’islam. Le religieux a saisi l’occasion de la cérémonie de commémoration de la disparition de Thierno Seydou Nourou Tall, hier, pour exprimer la position de la structure qu’il dirige sur la question. Il a rappelé d’abord l’un des principes du prophète (Psl) qui disait : « Ce que je redoute le plus pour ma communauté, ce sont les pratiques des gens de Loth (Homosexualité). »

La Ligue des Oulémas de l’islam regrette donc que la proposition de loi soit jugée comme irrecevable par le bureau de l’Assemblée nationale et appelle les députés à « la crainte référentielle d’Allah et à respecter Ses recommandations (interdits et obligations) car ils seront comptables devant notre Seigneur ». Elle souligne : « Allah exige de tout croyant qu’il empêche de mauvaises pratiques ou bien, s’il n’a pas les moyens ou le pouvoir de le faire, au moins de s’en offusquer ». Thierno Madani a cité également un passage du livre Cheikh Oumar Foutiyou Tall dans ce sens : « Comprends donc que recommander le bien et interdire le blâmable est un devoir pour celui qui détient toute parcelle d’autorité confiée à lui par Allah. » Cette sortie de la Ligue des Oulémas de l’islam s’aligne ainsi sur celle du khalife général des mourides qui a récemment condamné, dans une déclaration, le rejet de cette proposition de loi. Serigne Mountakha Mbacké avait qualifié l’homosexualité de « crime odieux contre l’humanité ».

Appel à maintenir les négociations avec le Mali

La famille omarienne qui est aussi liée par la sous-région, s’est par ailleurs exprimée sur les crises politiques au Mali- ou il a un khalife- et en Guinée. Thierno Madani Tall et la Ligue prient pour que la paix revienne dans « ces pays-frères » et invite les autorités d’une part, la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et l’Union Africaine (Ua) d’autre part, à « maintenir leurs négociations pour parvenir à des accords acceptables et susceptibles de garantir la stabilité et la paix dans ces pays et la sous-région ». Ils exhorte les organisations communautaires à « éviter toutes décisions qui auraient comme conséquence l’aggravation de la situation déjà difficile des populations de ce pays ». A l’occasion de cette cérémonie placée sous le signe de la sobriété, avec des séances de lecture du Coran, la Ligue des Oulémas de l’islam a prié pour qu’« Allah protège le Sénégal et tous les pays musulmans et préserve contre leurs ennemis et pour qu’Il renforce et fortifie tous ceux qui luttent pour l’islam ».

Ndèye Anna NDIAYE

26 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article