image

CE QUI A POUSSÉ AIR SÉNÉGAL À REPRENDRE LA LIGNE

image

Deux semaines après avoir annoncé la suspension de la ligne Dakar-Libreville-Cotonou-Douala, Air Sénégal a décidé de revenir sur sa décision. La compagnie avait évoqué des pertes financières, ce qui avait été contesté. Mais des pressions des Sénégalais de l’Afrique centrale aussi ont motivé le rétablissement de cette ligne.

L’information avait fait l’effet d’un crash le 10 octobre dernier. Air Sénégal suspend ses vols en Afrique centrale, précisément la ligne Dakar-Cotonou-Douala-Libreville à compter du 30 octobre 2022. Deux semaines après, la compagnie nationale est revenue sur sa décision après de fortes pressions de la part des Sénégalais de l’Afrique centrale notamment. Par exemple, dans une lettre adressée au Premier ministre, Amadou Ba, le 12 octobre dernier, Mamadou Abdoulaye Dème écrivait : « Est-il possible d’éviter la suspension de la desserte par notre jeune compagnie, Air Sénégal, des liaisons Dakar-Cotonou-Libreville-Douala ? Vous comprenez, Monsieur le Premier ministre, que la question résulte de l’annonce par Air Sénégal de cette décision qui a surpris et déçu particulièrement nos compatriotes qui vivent dans cette partie de notre continent. Bien sûr, pour qu’une entreprise soit viable elle ne doit pas rester structurellement déficitaire. Ce qui surprend bon nombre de Sénégalais qui m’ont saisi est que les vols sont régulièrement remplis. Où se situent les difficultés qui ont conduit à cette situation ? Air ivoire et Asky vont continuer à bénéficier de ce vide laissé par notre compagnie. Nous osons espérer qu’une réorganisation rapide permettra très rapidement aux Sénégalais d’Afrique Centrale, en particulier, de voyagez avec fierté dans Air Sénégal. »

Restauration des ventes annulées
Des sources concordantes confient que les ventes de billets annulées sont « en train d’être restaurées depuis hier et tout est en train d’être mis en place pour redémarrer », même s’il n’y a pas encore de « notification officielle ». Pourtant dans un communiqué, Air Sénégal justifiait cette mesure par les « faibles performances financières de cette ligne en triangulaire depuis le lancement en mars 2021 ». Bés bi a appris qu’il « reste constant » que la compagnie enregistrait des « pertes énormes » sur cette ligne.

Cependant, même si Air Sénégal renonce à cette suspension, il pourrait réduire le nombre de vols. Ce que d’autres sources proches de l’aéroport ont contesté depuis l’annonce de la suspension de cette ligne. « Les chiffres que la direction avait donnés ne reposaient en réalité sur rien. Et ce sont des agents de Air Sénégal qui se battent pour leur survie. Nous pensons encore que cette direction cache autre chose. Comment comprendre qu’une compagnie qui transporte 172 000 passagers en 9 mois se retire en 20 jours ? Alors comment font les autres pour résister », s’interroge une autre source très au fait de ce dossier.

HAMATH KANE

25 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article