image

« CE QUI DIFFÉRENCIE AIR SÉNÉGAL DE SES DEVANCIÈRES »

image

Aux commandes d’Air Sénégal SA, Alioune Badara Fall, qui capitalise 34 années d’expérience, a été de toutes les aventures de la compagnie nationale d’Air Sénégal Sonatra, d’Air Sénégal international à la nouvelle flotte. C’est fort de cette expérience que l’Ancien membre du comité de projet de la création de la compagnie Air Sénégal international défend qu’Air Sénégal SA est « différente » des compagnies qui ont fait faillite.

« Elle est déjà différente parce que ce n’est pas le même modèle, a-t-il justifié, invité du JDD, ce dimanche 4 septembre. Air Sénégal international qui a été la plus performante parmi ces compagnies que vous avez citées, n’a pas transporté le même nombre de passagers, mais surtout n’avait pas le même nombre de sièges que nous avons aujourd’hui. Air Sénégal international avait juste une flotte constituée de 3 Boeing 737-700 et 1 De Havilland Dash 8 Q300. Aujourd’hui, je vous parle d’un airbus 330. Un avion de dernière génération. On ne peut même pas comparer ces compagnies ».

Celui qui a occupé le poste de Conseiller technique chargé du pavillon national à savoir Air Sénégal SA d’ajouter qu’Air Sénégal SA dispose d’une « bonne dizaine » d’avions : « Nous avons déjà 2 airbus A330 néo, 2 A321, 2 A319, 1 airbus A220, 2 ATR 72 et nous avons 1 A340. En prévision, nous avons 2 autres appareils qui doivent arriver en fin d’année, des airbus A220. Nous n’avons pas acheté des avions, nous avons loué des avions. Les deux Airbus A220 vont remplacer les 319 et 321. Ce qu’il faut savoir, ces airbus 220 sont des avions qui ne consomment pas. Par exemple, l’airbus A220 consomme pratiquement 35% moins que l’airbus 321 et presque 24 à 25% moins que le 319. Ce sont des appareils neufs qui vont arriver et donc la maintenance sera moindre par rapport à ces avions qui ont un certain âge. La maintenance est quand même assez coûteuse ».

Le pilote, déclinant sa vision d’Air Sénégal, indiquera que celle-ci est « large et complexe à la fois » : « Aujourd’hui Air Sénégal est une compagnie qui a démarré jeune mais qui s’est très vite développée. Il faut maîtriser ce développement-là. Nous avons quand même un certain nombre d’avions, les autres compagnies les auraient eus en 10 ans peut-être. Nous l’avons eu en 3 ans ».

Die BA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

4 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article