image

"CE QUI EST PRÉVU À OUAKAM, GRAND-DAKAR ET REBEUSS" (A. THIAM)

image

Invité du JDD, ce dimanche 30 octobre 2022, sur iRadio, le Directeur général de la Construction et de l’Habitat du Sénégal a affirmé que l’objectif zéro bidonville est « très réaliste ». « Le Maroc l’a réussi. Pourquoi c’est nécessaire pour nous ? Aujourd’hui, le Sénégal est obligé de faire deux choses. D’abord, produire énormément de logements pour anticiper l’installation des populations. Ensuite, nous avons des villes qui grandissent et des villes en
pleine mutation », a justifié Amadou Thiam.

Le responsable du programme 100 000 logements sociaux, composante phare du programme zéro bidonville, de déplorer : « nous avons malheureusement encore des poches. Si vous allez à Ouakam, à Grand-Dakar, à côté de la prison de Rebeuss, vous voyez des choses qui doivent être totalement changé. Nous avons un modèle qui a marché. C’est le modèle Baraka qui nous a permis d’avoir un modèle de restructuration très réussi. »

À la question de savoir si ce sera une restructuration sans forcément casser ? Il a annoncé « une transformation et une relocalisation des populations sur le même site avec la possibilité d’avoir un titre, de l’eau courante et de l’assainissement. »

Ainsi, a-t-il souligné : « Aujourd’hui, le Sénégal est à la croisée des chemins. Nous avons des politiques publiques très ambitieuses. Nous avons une situation économique très favorable malgré la morosité internationale. Notre facteur de production va connaître de très beaux jours avec le gaz qui arrive dès l’année prochaine. » Par ailleurs, a-t-il ajouté : « La nouvelle ville de Daga Kholpa va permettre d’anticiper la conurbation qui est prévue entre Dakar-Mbour-Thiès. Il faut savoir que les urbanistes et les spécialistes ont fait une étude et se sont rendus compte que dans les décennies à venir Dakar, Mbour et Thiès seront une seule et même mégalopole. Qu’est-ce qui va se passer ? Soit l’État commence à anticiper, en mettant des bouts de ville qui vont après faire tache d’huile et restructurer le pays, soit on va commencer à avoir davantage de bidonvilles ».

Dié BA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

30 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article