image

CE QUI JUSTIFIE LE CHOIX DE CE THÈME DU GAMOU PAR LE KHALIFE

image

Serigne Babacar Sy Mansour, Khalife général des tidianes, a choisi le thème du Mawlid, célébrant la naissance du Prophète Muhammad (PSL), de cette année 1444 (calendrier musulman) de l’hégire tiré du verset 83 de la sourate Baqara où Dieu dit : "Dites du bien aux gens".

"La mauvaise parole a toujours été un dissolvant et une ligne de démarcation entre mari et épouse, entre voisins, entre frères, entre guides religieux et disciples, entre décideurs et gouvernés", justifie le comité d’organisation dans un document. Lequel ajoute : "La parole disgracieuse et impudique a accentué la dégradation des valeurs de magnanimité et de courtoisie qui est exacerbée par les nouveaux moyens de communication caractérisés par les réseaux sociaux qui sont les domaines de prédilection et d’échanges de la jeunesse actuelle." Or, "cette dernière se devait d’aller se ressourcer auprès de vrais guides spirituels avertis et diligents qui ont suivi ou suivent scrupuleusement les traces de l’Envoyé (PSL))."

Sur ce registre, l’orientation d’El Hadji Malick SY est donnée en exemple. Car "constituant le prototype idéal pour commercer à travers un discours radieux, bienveillant et constructif. Le Prophète n’a-t-il pas dit ’’la bonne parole est une aumône et l’aumône dissipe la colère d’Allah’’."

Il est ainsi reconnu que "Maodo Malick Sy a vécu des moments très difficiles avec son voisinage aux enseignements de l’Islam. Mais, pour réussir sa mission, il a fait usage d’une bonne maîtrise de sa parole affable et contemplative dans ses relations humaines. Il est parvenu à transformer la donne sans aucunement se compromettre. Il en est de même avec le colon au niveau politique et administratif. Avec sa grande sagesse, il a su former des adeptes sérieux et attachés à la vérité, des citoyens modèles et de grands érudits à la sainteté immaculée dont le nombre est évalué à 900. Parmi eux, plusieurs sont affectés dans tous les coins et recoins du Sénégal pour prêcher la bonne parole et inculquer les modes de vie calqués dans celui du Prophète".

De nos envoyés spéciaux Dié BA (Texte),
Souleymane MBOUP (Digital) et Pape Doudou DIALLO (Photo)

8 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article