image

CE QUI MOTIVE ALASSANE FAYE

image

Il fait partie des 36 volontaires sénégalais inscrits pour aller combattre en Ukraine. Lui, c’est Alassane Faye alias Rane. Natif de Pout, ce quadragénaire explique ses motivations. Selon lui, il veut aller prendre les armes contre la Russie parce qu’il défend l’injustice au prix de sa vie.

Il ne rigole pas. Alassane Faye est prêt au combat. Si l’opportunité lui est donnée, il s’envolera en Ukraine pour participer aux combats. Il fait partie de ceux qui ont postulé pour aller prendre les armes contre la Russie. « Je suis un fin défenseur de l’injustice. Tous les membres de ma famille le savent. Je ne cautionne pas l’injustice surtout quand elle est dirigée contre un faible. La preuve, j’ai toujours défendu Aliou Cissé. Itou pour Macky Sall », a expliqué Alassane Faye, justifiant ainsi ses motivations.

Natif de la région de Thiès plus précisément à Pout, au quartier Mbayenne, Alassane Faye, 45 ans, affiche une détermination sans faille pour aller rejoindre les combattants ukrainiens. Contre l’invasion Russe en Ukraine, il veut faire partie de ceux qui participeront à libérer ce pays. « Je veux y aller pour défendre les faibles », martèle-t-il. A l’en croire, il n’a pas été constaté par l’Ambassade d’Ukraine. Non plus, il n’est pas allé sur la page Facebook de ladite structure. « C’est moi-même qui ai fait des recherches sur le net, où j’ai pu trouver le numéro de l’Ambassade d’Ukraine.

Lorsque j’ai appelé, ils m’ont dit d’aller sur la page Facebook et remplir un formulaire », explique-t-il. Même si le Gouvernement du Sénégal a protesté contre cette pratique de l’ambassadeur de l’Ukraine consistant à recruter des citoyens sénégalais pour aller combattre, Alassane Faye ne rétropédale pas.

Il tient toujours à sa volonté de partir. Ce, même si les autorités ukrainiennes ne lui ont pas fait de passeport ou autre papier pouvant lui permettre de traverser les frontières et de rejoindre le théâtre des opérations. « Je n’aime pas l’injustice. Ce qui se passe à l’Ukraine, je ne le souhaite pas, peut se passer au Sénégal. Et, en ce moment, on aura besoin d’aide. Car l’homme est le remède de l’homme », dit-il pour essayer de faire comprendre les motivations de son engagement. Maçon de profession et n’ayant jamais manié les armes, Alassane Faye jure sur ce qu’il a de plus cher qu’il n’a pas une autre idée derrière sa motivation.

A l’en croire, il n’y va pas pour de l’argent, ni pour s’enfuir une fois en Europe. « Je prends Dieu à témoin. Je me suis inscrit sur les listes non pas pour de l’argent, mais pour défendre la cause de la justice. Je n’aime pas l’injustice. Ma démarche n’est pas motivée par l’idée de tenter l’immigration », rassure le père de famille qui est prêt à aller mourir pour une autre patrie, sans penser à ses enfants ni à sa famille. « Ma décision n’est pas motivée par le gain. J’ai voulu y aller parce que je suis un être humain. Demain, même si l’armée sénégalaise veut m’incorporer dans ses rangs, je suis prêt à être enrôlé pour défendre mon pays », ajoute-t-il. A noter que c’est grâce aux réseaux sociaux que Alassane Faye s’est inscrit sur la liste des volontaires pour partir en Ukraine, un acte qu’il ne regrette pas. « Le justicier se range toujours du côté des faibles », philosophe-t-il.

Adama Aidara KANTE et Papa Alioune SARR

5 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article