image

CE QUI MOTIVE LA CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L’ONAS ET LE CSE

image

L’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) et le Centre de suivi écologique (Cse) ont signé, ce vendredi, une convention de partenariat. En effet, dans le cadre de la recherche d’une amélioration continue de la gestion du cadre de vie des populations des villes et centres urbains assainis, l’ONAS et le CSE ont décidé de mettre ensemble leurs compétences pour renforcer la gestion durable de l’Environnement et des Ressources naturelles du Sénégal. Selon Cheikh Mbow, directeur général du Cse, il est devenu une institution de référence dans la gestion du littoral, la production agricole, les études de vulnérabilité et d’adaptation aux changements climatiques, le suivi et la valorisation économiques des services des écosystèmes, la problématique Environnement-santé, etc.

Ababacar Mbaye, Dg Onas a, de son côté, indiqué qu’il développe au niveau national, des projets ayant un fort impact sur la prévention de l’environnement et pour lesquels il a besoin de données régulièrement actualisées. Et que dans ces projets, il intègre de plus en plus la promotion de la valorisation des sous-produits de l’assainissement, dans un souci de développer une économie circulaire. C’est ainsi que les deux parties ont décidé d’engager des activités de recherche dans le secteur de l’environnement du cadre de vie, de partage d’information pour le suivi de la gestion du cadre de vie et de développement d’une économie circulaire par une stratégie de réutilisation des sous-produits de l’assainissement.

« Au regard de tout ce qui précède, les deux parties ont décidé de mettre en place un cadre de collaboration entre les deux structures en vue d’une assistance mutuelle pour un partenariat dynamique, et pour ce faire, décident de signer la présente convention », ont indiqué les directeurs. Pour eux, la présente convention a pour objet de définir les conditions et modalités de partenariat entre le CSE et l’ONAS pour une meilleure gestion des ouvrages d’assainissement à travers un partage de données et pour la promotion de l’économie circulaire à l’aide de la mise en œuvre d’une stratégie de réutilisation des sous-produits issus de l’assainissement.

Cheikh Moussa SARR

9 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article