image

CE QUI S’EST PASSÉ DEVANT L’AMBASSADE DE FRANCE

image

And samm jikko yi a joint l’acte à la parole. L’organisation a déposé une lettre de protestation, à l’Ambassade de France au Sénégal, pour protester contre le lynchage médiatique à l’égard de l’international sénégalais et milieu de terrain du Paris Saint-Germain (PSG), Idrissa Gana Gueye.

La lettre a été remise à l’Ambassadeur de France, au Sénégal, pour d’abord « lui expliquer qu’on suit avec intérêt ce qui est en train de se passer concernant notre compatriote », ont relevé les membres de l’organisation, face à la presse.

Selon eux, le joueur de confession musulmane « n’a rien fait » d’autre « que faire valoir son droit le plus naturel. La France est souvent présentée comme un pays de droit et de liberté. Elle se targue même de dire qu’il est interdit d’interdire en France. »

Ils estiment que c’est cette même liberté qu’on refuse à Idrissa Gana Gueye. « Ils sont libres de défendre des causes » mais « Idrissa Gana Gueye aussi est libre de ne pas soutenir cette cause-là. Cela ne devrait même pas faire l’objet d’un débat ».

L’ONG Jamra a annoncé un plan d’actions dont le premier jalon sera posé demain vendredi après la prière de Tiisbaar (14 heures).
La Fédération française de football (FFF), par le biais du Conseil national de l’éthique (CNE), a ordonné au joueur de s’expliquer.

Idrissa Gana Gueye subit un véritable harcèlement depuis qu’il a refusé, ce week-end, comme l’année dernière, d’arborer un maillot aux couleurs arc-en-ciel, initiative lancée en 2019, en Ligue 1 française, en soutien à la communauté homosexuelle.

Ses coéquipiers en sélection nationale à l’instar de Cheikhou Kouyaté (Crystal Palace, Angleterre) sont inquiétés après avoir exprimé leur soutien.

DIE BA
Pape Doudou Diallo (photos)

19 mai 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article