CERTIFICATION DES MASQUES : MOUSTAPHA DIOP FAIT MACHINE ARRIÈRE

news-details
LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS

Moustapha Diop met la pédale douce sur la « norme » sénégalaise pour les masques. Le ministre du Développement industriel et des Petites et Moyennes Industries et son collègue du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprise, Aminata Assome Diatta, avaient conjointement signé l’arrêté n°009450, rendant obligatoire la certification de conformité des masques barrières à la marque nationale de conformité « NS-Qualité Sénégal ». Ceci, en application du décret n°2002-746 du 19 juillet 2002 relatif à la normalisation et au système de certification de la conformité aux normes.

Mais, suite aux complaintes de certaines associations notamment celle de Force Covid19 Diaspora dont le président, Idy Thiam, a fait une étude comparative de la norme exigée par l’Etat du Sénégal et celui de l’Etat français, le ministre Moustapha Diop a pris du recul. En « tenant compte du contexte particulier où aucun moyen n’est de trop pour freiner la propagation du covid-19, l’application de l’arrêté susmentionné est suspendue jusqu’à nouvel ordre », a-t-il renseigné.

« En application du décret n°2002-746 du 19 juillet 2002 relatif à la normalisation et au système de certification de la conformité aux normes, l’arrêté conjoint n° 009450 du 24 avril 2020 a été pris pour rendre obligatoire la certification de conformité des masques barrières à la marque nationale de conformité ’’NS-Qualité Sénégal’’. Mais, des fabricants de masques ont souhaité l’allégement de la procédure et des modalités de certification des masques barrières, pour pouvoir continuer à participer à l’effort national de lutte contre le coronavirus », a expliqué le ministre dans un communiqué parvenu à Emedia.

Selon lui, aucun « moyen n’est de trop pour freiner la propagation du covid-19 ». Ainsi, l’élan de solidarité dans la production locale de masques peut pourrait bien émerger.

Vous pouvez réagir à cet article