CES AUDIOS QUI ACCABLENT BOUGAZELLI

news-details
RÉVÉLATIONS

Seydina Fall alias Bougazelli s’enfonce. En plus des sommes trouvées dans le coffre de son véhicule, et des dépositions qui l’accablent, les gendarmes de la Section de recherches (SR) ont intercepté des messages audios que le mis en cause a envoyés à ses présumés complices. D’après Libération, dans les enregistrements présentés à l’ancien député lors de sa garde-à-vue, le prévenu y prétend « travailler, dans son business, avec le commandant Mbengue, patron de la SR de la gendarmerie de Colobane, et un Procureur qui l’a aidé à dénouer l’affaire Thione Seck ».

« Je chahutais », aurait juré Bougazelli au Commandant Mbengue. Dans les autres enregistrements, signale le journal, il démarchait des clients, évoquant des paquets en euros et dollars à livrer. Ce qu’il dément, soutenant « n’avoir jamais tenu ces propos, et que ce ne serait pas sa voix ».

Par ailleurs, rapporte la source, c’est ce lundi, 25 novembre, que Moussa Ouédraogo (Burkinabé), Oumar Samb, Mamadou Diop dit Dave, Khalifa Abacar Dia, et Ousmane Diouf dit ’’Nguess’’, qui n’avaient pas d’avocat, feront face au juge, dans l’affaire Bougazelli. Qui, lui, a été placé sous mandat de dépôt, vendredi dernier, pour association de malfaiteurs, trafic de faux billets, et corruption.

Vous pouvez réagir à cet article