image

CES CHIFFRES QUI PROUVENT QUE L’ÉCONOMIE A BIEN RÉSISTÉ À LA 3ÈME VAGUE

image

Une équipe du FMI a séjourné dans la capitale sénégalaise du 22 octobre au 20 novembre 2021. Au terme de leur mission, un (pré) accord avec les autorités sénégalaises sur les mesures économiques et financières a été conclu. Cet accord, qui devait être validé par le Conseil d’administration du FMI, en janvier 2022, prévoit 180 millions de dollars comme droits de tirages spéciaux pour le Sénégal. « À l’issue de cet examen par le conseil d’administration, le Sénégal aurait accès à 129,4 millions de DTS (équivalent d’environ 180 millions de dollars), portant le total de l’appui financier apporté par le FMI dans le cadre des accords au titre de la facilité de crédit de confirmation (FCC) et de l’accord de confirmation (AC) à 258,8 millions de DTS (environ 360 millions de dollars) », lit-on dans un communiqué de l’institution financière.

La source d’ajouter : « Grâce à une solide production dans les secteurs de l’industrie et des services et aux mesures de soutien à l’économie, le Sénégal a connu un rebond de l’activité économique plus prononcé que prévu jusqu’à la fin du mois de septembre 2021, alors même que le pays faisait face à une troisième vague de la pandémie au troisième trimestre. La croissance du PIB pour 2021 est revue à la hausse, de 3 ½ à 5 %. L’inflation moyenne devrait être de 2 ½ %, en raison essentiellement d’une hausse des prix des denrées alimentaires. L’exécution du budget à fin septembre a été globalement conforme à la loi de finances rectificative de 2021. Les autorités ont adopté une seconde loi de finances rectificative pour intégrer notamment les dépenses adossées à l’allocation de droits de tirages spéciaux (DTS) et tenir compte des besoins accrus en subventions au secteur de l’énergie ».

À noter que les communiqués de presse de fin de mission contiennent des déclarations des équipes des services du FMI qui rendent compte de leurs conclusions préliminaires après leur visite dans un pays. Les avis exprimés dans la présente déclaration sont ceux des services du FMI et ne correspondent pas nécessairement à ceux du conseil d’administration du FMI. À partir des conclusions préliminaires de cette mission, les services du FMI établiront un rapport qui, sous réserve de l’approbation de la direction, sera présenté au conseil d’administration pour examen et décision.

Babacar FALL

2 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article