image

"CES FREINS À L’ACCÈS AUX FINANCEMENTS"

image

Au Sénégal les petites et moyennes entreprises (Pme) accèdent difficilement aux financements. Cette situation s’explique par plusieurs facteurs : la mise à niveau de la qualité financière, l’absence d’état financier pour ne citer que ceux-là. En réponse à cette situation, une concertation nationale sur le financement des Pme va être organisée, en prélude à l’évènement un atelier a été tenu dans le but d’échanger puis élaborer en commun des recommandations pour un accès accru des PME au financement.
Une tribune saisie par Seydina Ababacar Sadikh Ndiaye directeur des Petites et moyennes entreprises au ministère du Commerce de la consommation et des Pme de lister les difficultés du secteur.

Concernant les dysfonctionnements, il indique que des études ont été menées par la Bceao, par l’Adpem, par le ministère des Finances, l’Agence des petites et moyennes entreprises (Adpme) pour essayer de comprendre pourquoi les Pme accèdent difficilement aux financements.

En termes de statistiques, il fait observer qu’au niveau de l’Uemoa, « le niveau moyen d’accès au financement est de 14% alors qu’au Sénégal, les Pme n’ont pu capter que moins de 10% du total du crédit accordé aux entreprises par les banques ».

En listant les raisons de cette situation, M.Ndiaye avance que « la première difficulté c’est d’abord au niveau de la qualité financière des dossiers des Pme. Parce que souvent les banques ont beaucoup de difficultés pour apprécier les risques qui entourent ces Pme ». « D’où l’importance de ce dispositif », a défendu le directeur des Pme. Parce qu’il est d’avis que « par le fonctionnement du dispositif, on a ce que l’on appelle les Structures d’appui et d’encadrement (Sae) et leur mission est d’accompagner les Pme, préparer les Pme à s’adapter aux normes des banques pour pouvoir accéder aux financements ».

En listant les problèmes des Pme, il ajoute qu’« elles évoluent dans le secteur informel et n’ont pas d’état financier. Quand vous venez au niveau de la banque automatiquement, on vous demandera de présenter un état financier. Si vous n’en avez pas cela pose problème pour la banque de vous apprécier ». « Et les Sae comme l’Adpme et le bureau de mise à niveau qui accompagnent les Pme dans leur procédure de formalisation mais également à établir leur business plan et à soumettre leur crédit au niveau des banques », a soutenu Aabacar Sadikh Ndiaye. Donc le dispositif de financement des Pme facilite aussi le rapprochement des Sae aux banques. Parce que les banques aussi doivent voir les Sae sont agrées par le comité comme des partenaires selon le responsable des Pme.

Suzanne SY

4 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article