image

CHAPEAU BAS AUX LIONS ET À CISSÉ !

image

Le Sénégal accède pour la deuxième fois d’affilée en finale de la CAN. Un fait historique . Une première qui crédibilise le football sénégalais même s’il est toujours à la quête de son premier titre continental.

La victoire contre le Burkina a été désirée et obtenue non sans obstacle.
Les joueurs et leur coach ont droit à des félicitations pour cette oeuvre majeure. Accéder au moins deux fois de suite à une finale de la CAN est une belle performance réussie dans les années 2000 seulement par le Cameroun (2000 et 2002) et l’Égypte trois fois (2006, 2008 et 2010).

En première période de ce match, la volonté de bien faire était perceptible mais l’équipe n’a pas eu une emprise efficace sur le jeu en dépit des deux penalties accordés par le directeur de la partie puis annulés à juste titre. Au contraire, les Burkinabé se montraient plus à l’aise au milieu du terrain sans en profiter.

La victoire des nôtres s’est construite avec les tripes en seconde période . L’équipe a bien géré la dernière demi-heure de jeu, s’imposant grâce à sa maturité et son expérience de la haute compétition.

Les deux premiers buts des lions par Abdou Diallo et Idrissa Gana Gueye démontraient suffisamment l’esprit de combat qui animait l’équipe.

Le troisième but, celui de Sadio Mane sur une passe lumineuse de Ismaila Sarr en dit long sur le talent du joueur de Liverpool. L’homme du match mais surtout le leader qui n’a jamais rien lâché au cours de ce tournoi en montrant la voie.

Un seul but inscrit en trois sorties lors des matches de groupe contre les huit en autant de rencontres depuis les huitièmes de finale prouve que l’équipe a progressé. Elle a mis à profit le potentiel qu’on lui connaissait et produit des matches intenses contre le Cap Vert, la Guinée équatoriale et le Burkina.

Nous avions estimé, que ce que les lions avaient proposé pendant le premier tour était insuffisant , tout en reconnaissant les effets du Covid sur leur performance.
A l’issue de ces matches à élimination directe, elle s’est progressivement améliorée au fil des matches.

L’heure est venue maintenant de concrétiser le rêve de beaucoup de nos compatriotes des villes, des campagnes et de la Diaspora.

L’ étape franchie ce mercredi à Yaoundé, a un grand retentissement dans le pays et partout où vivent des Sénégalais comme en témoignent ces scènes de liesse saluant le succès des lions. L’équipe nationale de football est un puissant élément fédérateur des populations.

Chapeau bas au sélectionneur Aliou Cissé. A son crédit et à celui des joueurs, le redressement de l’équipe qui offrirait un cadeau inestimable à tous ces Sénégalais s’ils arrivent à remporter le trophée continental.

M.K

3 février 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article