image

CHEIKH BA EST-IL EN CONFLIT D’INTÉRÊTS ?

image

Le choix porté sur Cheikh Tidiane Ba alias Messi, pour diriger la liste de la coalition Benno Bokk Yakar (BBY), à la Médina, est contesté par le maire sortant de cette commune. Bamba Fall pense que l’ex Directeur général des Impôts est hors-jeu. Etant directeur de la Caisse de dépôt et de consignation (CDC), la structure qui centralise les cautions des candidats, Bamba Fall demande à Cheikh Ba de démissionner de son poste pour pouvoir briguer les suffrages des Médinois.

Cette sortie du maire de Médina n’a pas empêché son challenger de se réjouir du choix qui est porté sur lui. L’ancien directeur des Impôts et Domaines décline, d’ailleurs, ses ambitions pour cette commune. « Boy Médina, n’est pas juste un nom, mais une philosophie de vie, une conduite, une exemplarité qui nous interdit de jouer dans les caniveaux. Nous ne sommes pas faits de ce moule. Il est venu le temps de dépassionner et de dépasser le débat sur les investitures et de nous retrouver dans ce que doit être le temps de l’offre programmatique », a-t-il indiqué, juste, après l’officialisation de son investiture.

Seulement, Bamba Fall, même s’il dit ne pas avoir peur d’affronter Cheikh Tidiane Ba, compte jouer toutes ses cartes pour le faire perdre son poste de Directeur de la CDC, estimant qu’il y a conflit d’intérêt. Il veut même initier une marche sans ce sens.

Un juriste tranche la question

Interrogé par emedia.sn, le juriste Seydou Keïta, a écarté tout conflit d’intérêt en l’espèce. À la CDC, a-t-il expliqué, il y a trois personnalités qui sont nommées par décret présidentiel. Il s’agit du directeur général, du secrétaire général et du caissier général. « Ce dernier a une fonction de comptabilité autonome différente de celle du directeur, observé-t-il. Ce qui fait que, c’est lui qui reçoit directement les cautions et autres recettes et délivre un quitus à son propre chef. En l’espèce, pour la question relative au supposé conflit d’intérêt du directeur général. Retenez que le DG n’a rien à voir avec les cautions. On parle de conflit d’intérêt si la personne a un pouvoir d’arbitrage et dans ce cas, le Dg ne peut pas intervenir sur la définition ou validation d’une candidature. Donc, il n’y a pas conflit d’intérêt en vertu de la loi 2017-15 du 31 juillet 2017 portant organisation et fonctionnement de la caisse de dépôt et consignation ».

Babacar FALL

29 octobre 2021