CHEIKH BAKHOUM : « JE VEUX PRENDRE LA MAIRE DE GRAND-YOFF »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Cheikh Bakhoum ne cache pas ses ambitions. Le Directeur général de l’ADIE et responsable politique de l’Apr est intéressé par la mairie de Grand-Yoff, son fief. Si le Directeur de l’Agence de l’Informatique de l’État (ADIE) nourrit des ambitions à Grand Yoff, c’est parce qu’il voudrait que cette commune change de visage. " À Grand Yoff c’est, l’insalubrité, l’insécurité, le sous emplois des jeunes. Ce sont des fléaux qui m’empêchent de dormir. J’aimerais beaucoup apporter à la commune. C’est la même équipe municipale qui est là depuis 1996. À chaque fois que nous les interpellons sur difficultés de la commune, ils nous disent que la mairie n’a pas de moyens. Ça ce n’est pas un programme politique », regrette l’invité du JDD. Pour Cheikh Bakhoum, la seule alternative qui s’offre aujourd’hui aux Grand Yoffois, « c’est de confier la commune à la coalition au pouvoir pour transformer radicalement le visage de cette localité ».

Sur ce même registre des collectivités territoriales, le Directeur de l’ADIE dit être en phase avec les autorités étatiques sur le projet de suppression de la ville Dakar. Pour lui, « c’est une suite logique de l’acte 3 de la décentralisation que ne reconnaît que le département et la commune comme des collectivités territoriales ». « C’est un processus qu’on doit généraliser », pense-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article