CHEIKH BÉTHIO ET CIE FIXÉS LE 6 MAI

news-details
PROCÈS DES THIANTACOUNES

Le verdict du procès du double meurtre de Médinatoul Salam sera connu le lundi, 6 mai prochain. Le juge de la Chambre criminelle de Mbour a mis l’affaire en délibéré à cette date pour fixer les accusés sur leur sort.

Ce jeudi, c’était la séance des répliques des avocats des différentes parties et du procureur de la République. Le procureur de la République a maintenu son réquisitoire en réitérant sa soif de voir le juge de la chambre criminelle confirmer les travaux forcés à perpétuité contre Cheikh Béthio Thioune qui, selon le maitre des poursuites, a avoué les faits qui sont reprochés dans l’ordonnance de renvoi.

En outre, le procureur est revenu nommément sur tous les accusés en mentionnant ce qu’ils ont admis avoir fait devant la barre. A son avis, ces derniers ont avoué et ils doivent être condamnés. Dans leur réplique, les avocats de la partie civile ont demandé au juge de maintenir la somme de 3 milliards de francs CFA réclamés à titre de dommages et intérêts. Là où les avocats de la défense se sont contentés de dire que le parquet a porté ses œillères en requérant la perpétuité. Pourtant souligne le coordonnateur du pool d’avocats de la défense, Me Ibrahima Mbengue, un ministère public a le devoir de requérir à charge comme à décharge. De même, la défense a répondu à la partie civile qui dit que l’opinion est avec elle en ces termes : « fini l’émotion, nous sommes devant une juridiction » !

Vous pouvez réagir à cet article