CHEIKH GUÈYE : « EN 2009, ON A PERDU 44 MILLIARDS DANS LES INONDATIONS »

news-details
LR DU TEMPS

Chargé de stratégie de prospective à Enda, Dr en géographe et en sciences de l’environnement, Cheikh Guèye est intervenu sur la problématique du changement climatique à l’émission LR du temps sur Iradio (90.3). Selon lui, le Sénégal n’a jamais autant perdu de forêt depuis 2012. « Il faut qu’on arrête de nous fatiguer avec ces sommets organisés par les pays développés où on ne respecte jamais les accords. Pour changer le climat, il faut changer les systèmes. Et ce système c’est politique, économique qui s’appuie sur un consensus des pays qui dominent le monde, qui exercent une pression sur les ressources », explique-t-il.

Poursuivant son argumentaire, il renseigne que « Depuis 60 ans, on a fait des erreurs qui se sont accumulées et qui ont produit des inondations presque partout. En 2009, on a perdu 44 milliards dans les inondations en termes d’habitat. Depuis 10 ans, on a eu plus de 1000 milliards qui ont été investis dans les inondations mais, on ne voit pas son impact parce qu’on a accumulé des erreurs en termes de panification, de gestion de la protection civile, de notre capacité a drainé les pluies ».

Vous pouvez réagir à cet article