image

CHEIKH SALL EMPORTÉ PAR LE SCANDALE DES PASSEPORTS DIPLO ?

image

C’est l’une des décisions phares du Conseil des ministres. Elle a suscité beaucoup de curiosité dans ce petit lot de « mesures individuelles ». « Monsieur Mamadou Ndiaye, Conseiller des Affaires étrangères, matricule de solde 510 604/F, précédemment ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en République populaire de Chine, est nommé ambassadeur, Chef du service du Protocole de la présidence de la République, en remplacement de Monsieur Cheikh Amadou Tidiane Sal, appelé à d’autres fonctions », lit-on dans le communiqué. Cette décision du Président Sall semble avoir surpris les habitués du palais, d’autant plus que le successeur de feu Bruno Diatta a été aperçu dans l’après-midi d’hier à la cérémonie de réception du nouvel avion à l’Aéroport Léopold Sédar Senghor. Dans les couloirs du palais, certains lient ce départ qualifié de « brusque » à l’affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques qui a fini par toucher le Palais et les Affaires étrangères.

La Division des investigations criminelles (Dic) a arrêté deux agents du ministère des Affaires étrangères, mais aussi un gendarme du service diplomatique de la présidence de la République. C’est un fait rare qui mérite d’être souligné puisque ses prédécesseurs ont souvent duré au poste. Même si Bruno est incomparable ! Un temps, c’est Massamba Sarr, son adjoint sous Wade qui a longtemps géré le protocole présidentiel jusqu’à son affectation au Maroc. C’est un poste sensible qui ne peut être, à l’image des ministères, instable. Ce n’est pas pour rien que Frédéric Billet, ancien directeur français du Protocole d’Etat et des événements diplomatiques, introducteur des ambassadeurs avait qualifié de « grand organisateur de la République » la fonction.

Source : BÈS BI LE JOUR

30 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article