CHEIKH SARR DIRIGE LE RWANDA… VERS L’HISTOIRE

news-details
Afrobakset 2021

Dès sa deuxième sortie, le Rwanda décroche une belle qualification, devant son public, en huitième de finale de l’Afrobasket masculin. Performance que le pays aux milles collines doit au technicien sénégalais, Cheikh SARR, nommé responsable des sélections au mois d’avril dernier.

Cette qualification du Rwanda en huitième de finale est digne d’un exploit authentique. Le public et même la famille du chef de l’Etat (le président n’y était pas) n’y croyait pas, à cinq minutes de la fin du match.

Les Rwandais ont couru derrière le score tout au long de la rencontre, sauf le premier quart temps durant lequel les deux équipes se sont quittées bons amis 20 A.
Les Angolais reprennent le contrôle du match et remportent le deuxième quart temps 38-35. Ce sera également le cas lors du troisième (61-55).

La touche Cheikh SARR

Il a fallu deux temps morts, réclamés par le technicien Sénégalais pour que son équipe, alors menée au score, revienne dans le match. Ses tireurs, Kenny Gasana ( meilleur marqueur du match, 18 points) et Alex Mpoyo (10 points) retrouvent la main, grâce notamment aux belles passes du meneur William Robryns (meilleur passeur, 9).

Les Amavubi arrachent leur première qualification en huitième de finale 71-68. Jusqu’ici, la meilleure performance du pays en compétition continentale date de 2009, lors de l’Afrobasket en Libye (Tripoli), où le Rwanda avait fini à la 9e place. Qualifié en sa qualité d’hôte du FIBA AfroBasket 2021, même s’il a conclu le Groupe D des Éliminatoires avec un bilan de 1-5, le Rwanda n’a plus envie que ce rêve finisse.

Le pays hôte espère être la troisième nation à gagner le trophée à domicile, laTunisie en 2017 et l’Angola lui en 2007. Les hommes de Cheikh Sarr affrontent ce samedi 28, à 16h, le Cap-Vert, défait par la République démocratique du Congo (70-66). Le même jour, l’Angola défie le Congo, à 13h GMT.

Vous pouvez réagir à cet article