CHEIKH TIDIANE GADIO : « CE QUE MACKY SALL M’A DIT LORS DE MON ARRESTATION »

news-details
JURY DU DIMANCHE

Invité de Mamoudou Ibra Kane, l’ancien ministre des affaires étrangères du Sénégal, Cheikh Tidiane Gadio est revenu sur ses ennuis judiciaires aux Etats-Unis, face à ce qu’il appelle la plus grande machine judiciaire du monde. Quelques extraits.

« Je n’ai jamais été homme d’affaires. Les gens ont beaucoup épilogué... Après la création de Sadata International, j’ai senti que je n’étais pas fait pour les affaires, mais pour la Paix, le Développement, le Panafricanisme, etc. »

« En réalité, c’est le Tchad que je voulais aider, plus que moi-même parce que je ne suis pas un expert de pétrole. Le Chinois Hô n’est pas mon ami. Nous étions partenaires. En tout et pour tout, on ne s’est vu que cinq fois. »

« Ces gens ne m’ont jamais inculpé. Ils se sont arrêtés à la plainte. Les magistrats ont reconnu devant mon avocat qu’ils n’ont rien à me reprocher qui puisse justifier une inculpation. Sur les 387 jours que j’ai passés aux Etats-Unis, j’ai été en détention que pendant 10 jours. Ce qui est odieux, c’est qu’au Sénégal qu’on m’a jugé. Une partie de la presse s’est empressée à dire des choses qu’elle ne maitrisait pas du dossier. (...) En quittant les deux procureurs et les deux agents du FBI qui ont géré mon dossier, ils m’ont embrassé en disant Dr Gadio, vous nous avez appris beaucoup de choses. »

« Macky Sall m’a appelé pendant plus d’une heure (après son arrestation). Il m’a dit Cheikh, dis moi tout et il m’a dit tu as toujours été un frère pour moi. Tu as mon soutien. C’est incommensurable. C’est l’insulter que de dire qu’il a pu essayer d’intervenir dans le dossier en appelant qui que ce soit. Nous avons décidé souverainement de soutenir Macky Sall, avec nos arguments. Aucun mea culpa (par rapport à ses anciennes déclarations sur la transhumance. Ai-je rejoins l’APR ? Avons-nous transhumé en rejoignant l’APR ? Nous sommes du MPCL et nous allons le rester. »

Vous pouvez réagir à cet article