CHEIKH TIDIANE GADIO : « RELEVONS LE NIVEAU DU DÉBAT »

news-details
PROJET DE RÉFORME CONSTITUTIONNELLE

Député de la 13e législature, Cheikh Tidiane Gadio assiste pour la première fois à une séance plénière. Prenant la parole, il est, d’abord, revenu sur ses démêlés judiciaires aux Etats-Unis. Il a remercié tout le peuple sénégalais particulièrement ses collègues députés qui, dit-il, n’ont ménagé aucun effort pour le soutenir dans ces moments qu’il qualifie de « dramatique ». « Ce sont des choses qui peuvent arriver à n’importe qui. Les Etats-Unis ont reconnu l’erreur qui a été commise et ont retiré leur plainte intégralement », a-t-il soutenu, tout ému. Avant faire savoir que tous les guides religieux ont formulé des prières pour lui.

Evoquant le projet de réforme constitutionnelle portant sur la suppression du poste de Premier ministre, il a proposé à ses collègues de relever le débat. Ce, dit-il, compte tenu de l’image du Sénégal. « Il faut qu’on élève le débat, il faut qu’on aille dans le débat. Toutes les grandes démocraties ont mis 100 à 200 ans pour réussir. J’estime que depuis 1963, le peuple sénégalais est dans un long processus de maturation de son système démocratie. Il n’y a aucune gêne d’améliorer notre système de démocratie. Je pense que quand Macky Sall nous interpelle, nous devons prendre le temps de réfléchir. Il a été Premier ministre pendant trois ans. Il connait les grandeurs et les misères de la fonction », déclaré Cheikh Tidiane Gadio.

Vous pouvez réagir à cet article