CHEIKH YÉRIM SECK : « JE M’EN REMETS À DIEU »

news-details
SON FILS PLACE SOUS MANDAT DE DEPOT

Le journaliste Cheikh Yérim Seck réagit suite au placement sous mandat de dépôt de son fils, Souleymane Seck accusé de viol par une mineure. "Je m’en remets à Dieu. Je souhaite que toute ma famille traverse cette épreuve en gardant son intégrité. Je ne me mêle pas du travail de la Justice pour la manifestation de la vérité", a-t-il déclaré sur Yerimpost.

Poursuivant, il ajoute : "j’ai une pensée pour la famille de Audrey Bijard, cette amie à mon fils qui se retrouve au cœur d’un tourbillon. C’est tout ce que j’ai à faire comme commentaire".

Après le tollé suscité sur les réseaux sociaux avec notamment le hashtag #JusticePourLouise qui a rapidement émergé, Souleymane Sidy Seck est placé sous mandat de dépôt pour des faits de viol, détournement de mineure et collecte illicite de données, ce mardi 29 juin 2021, plusieurs jours après la plainte déposée contre lui par les parents d’une fille âgée de 15 ans.

Vous pouvez réagir à cet article