CITÉ ALMADIES 2 : DIOP SY ACCUSÉ D’AVOIR HYPOTHÉQUÉ 8000 M2, LA COLÈRE DES HABITANTS

news-details
RUFISQUE

Les habitants de la cité Alamadie 2 de Rufisque et le promoteur immobilier, Diop Sy, sont à couteaux tirés. Un litige foncier est à l’origine de leur différend. Les premiers nommés accusent le second d’avoir « hypothéqué » leurs espaces verts. Deux terrains de 6000 et 2000 mètres carrés qui ont fait l’objet d’une saisine des banques de Diop Sy. « C’est la plus grande aberration. Nous avons découvert depuis quelques mois que ces espaces ont été accaparés par M. Diop Sy », a regretté, sur les ondes de Iradio, le porte-parole de ces habitants de la cité Almadies 2, Alassane Mbengue.

Actuellement, cette cité, située au niveau de la sortie 9 de Rufisque compte 2000 logements. Des prévisions révèlent que d’ici cinq (05) ans, 15 000 âmes vont se réveiller dans cette cité. D’où l’importance de préserver ces espaces verts pour les résidents de cette cité ceinturée par l’autoroute à péage, l’usine de Sédima et la centrale de Kounoune. « Nous avons besoin d’un environnement sain », clame Mbengue. Qui n’a pas manqué de solliciter l’intervention du chef de l’Etat qui est le garant de la constitution. « Le droit à un environnement sain est une disposition constitutionnelle », a-t-il rappelé.

Vous pouvez réagir à cet article