CLEANING DAY : GUEULE TAPÉE-FASS-COLOBANE PRÉPARE SA MUE

news-details
ENVIRONNEMENT

Le Comité de réflexion communal de Gueule Tapée-Fass-Colobane s’est réuni ce mercredi, 4 mars, en présence du maire de la commune, Ousmane Ndoye. Qui explique : "La réunion est organisée par un comité local, qui s’occupe de l’environnement, et de la sécurité. Nous avions convié les partenaires sociaux. Nous avions invité également la police, et les services d’hygiène, etc. Pour leur exposer un peu ce que nous envisageons de faire pour rendre notre cité plus propre. Nous avons voulu répondre à l’appel du chef de l’État, Macky Sall, pour le cleaning-day. Nous estimons que nous avons une particularité à Fass – Gueule Tapée - Colobane, qui fait que nous avons notre cleaning-day spécial. Ce cleaning-day sortira de ce document que nous avons élaboré, sur lequel les intervenants vont apporter leurs contributions pour qu’en définitive, on attaque le cleaining day à partir de la semaine prochaine."

Au cours de la rencontre, un film a été projeté pour montrer l’ampleur du problème. Une chose est sûre, déplore l’édile de la commune : "Gueule Tapée - Fass – Colobane est très encombrée". Un encombrement des rues causé par les installations anarchiques (tabliers, ateliers, garages, dépôts de gravats, installations spontanées de chantier en pleine rue, etc).

"C’est très compliqué, tranche Ndoye, après la diffusion du film. J’ai honte. Cela devrait réveiller tout le monde qui dort. Et prendre en charge cette histoire, en commençant par la mairie, qui doit être très ferme, sur sa position."

Ainsi, le maire compte sur l’appui de l’État pour relever le défi, profitant de l’occasion pour lancer un appel à l’endroit des autorités, "pour accompagner (la commune), sachant que dans ce que nous voulons faire, la Mairie n’a pas les moyens ni financiers ni humains."

"On a besoin de cet accompagnement de l’État, nous souhaiterions que dans un mois que tout le monde regarde et se rende compte que la commune a commencé à répondre favorablement à l’appel du chef de l’État", tranche Ousmane Ndoye.

Située dans la ville de Dakar, la commune en question couvre une superficie de 2 mille 035 Km2, avec une population estimée à 60 mille 485 habitants, en 2018. Et s’étend sur les quartiers jouxtant la Médina.

Selon le document transmis à la presse, le samedi 25 janvier 2020, la commission de réflexion pour le désencombrement et la sécurité de la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane, s’était réunie à la Mairie pour discuter de l’insalubrité et de la sécurité régnant dans les quartiers de la commune. A cet effet, "toutes les personnes ressources ont été conviées à la rencontre (délégués de quartiers, Imams, Ndeye Daaras, Badiénous Goxx, ASC, associations de jeunes, de femmes, conseils de quartier, autorités municipales, UCG, etc.)".

S’agissant du volet de l’insécurité, le document rapporte qu’il résulte "pour l’essentiel de la pauvreté grandissante dans la commune à laquelle s’ajoute l’oisiveté, et le manque d’activités des populations. L’abandon scolaire chez les plus jeunes est aussi un facteur d’insécurité puisqu’incitant les victimes à s’adonner à des pratiques malsaines (drogue, agression, prostitution, vol, etc.)".

Vous pouvez réagir à cet article