CLÉDOR SÈNE ENDOSSE TOUT ET DISCULPE ASSANE DIOUF ET GUY MARIUS SAGNA

news-details
TROUBLES À L’ORDRE PUBLIC

Après l’arrestation de Guy Marius Sagna et Assane Diouf la veille, Clédor Sène a été cueilli, mardi, tôt le matin chez lui. Si les deux premiers interpellés ont refusé de répondre aux questions des enquêteurs de la Division des Investigations criminelles, tel n’a pas été le cas pour Clédor Sène. Il a répondu à toutes les questions qui lui ont été soumises. Clédor Sène a, face aux éléments enquêteurs, lavé à grande eau ses deux camarades. Ces derniers, dit-il, n’ont rien à voir avec cet audio qui leur a valu cette arrestation. Il a endossé toute la responsabilité, selon son avocat Me Khoureychi Ba.

S’agissant de l’audio, Clédor Sène dit s’être trompé de bonne foi en ciblant la date du mardi. Il voulait parler de la date du 24 qui est le mercredi correspondant à la manifestation de FRAPP France Dégage. « Il savait que Frapp, organisation de Guy Marius Sagna avait décidé d’une manifestation le 24 février. C’est cette confusion de date qui est à la base de cet audio. Dans l’audio, il se reproche à tort d’avoir cité le nom de Assane Diouf », a expliqué Me Khoureychi qui a assisté à l’audition.

Selon lui, cette conversation de Clédor Sène participait à la guerre psychologique. « Les comités de résistance dont il parle sont justes une sorte de pression qu’il mettrait au pouvoir », a ajouté l’avocat. Qui indique que ces clients seront déférés devant le parquet qui a l’opportunité de décider de leur sort.

Vous pouvez réagir à cet article