image

CLÔTURE DE LA 128ÈME ÉDITION DU GRAND MAGAL

image

La 128ème édition du Magal de Touba a été clôturée, ce vendredi 16 septembre, par la traditionnelle cérémonie officielle à la résidence Khadim Rassoul. Ladite cérémonie a été présidée par le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome, accompagné d’une forte délégation gouvernementale. S’exprimant au nom du chef de l’État Macky Sall, le ministre a rappelé que le Magal commémore le départ en exil vers le Gabon du fondateur du "mouridisme" Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927). Et, dit-il, c’est un jour où tous les musulmans doivent rendre grâce à Dieu. C’est la raison pour laquelle, il profite de sa présence à Touba pour réaffirmer l’engagement du gouvernement à poursuivre les chantiers déjà entamés.

« Le Magal a coïncidé avec la saison des pluies. Et les inondations ont obligé l’État à mener des opérations dans le cadre du plan d’organisation des secours (Orsec) déclenché en riposte. L’État va aussi continuer à accompagner Touba. C’est pourquoi pour une bonne organisation de cet événement religieux, il a mobilisé tous ses sévices qui ont travaillé en étroite collaboration avec le comité d’organisation.

L’État a déployé beaucoup de moyens pour aider les populations à faire face aux inondations. D’ailleurs, nous avons un programme de 23 milliards pour l’assainissement de la ville sainte », a dit le ministre de l’Intérieur. Par ailleurs, rappelle Antoine Diome, ils ont beaucoup fait pour l’approvisionnement en eau potable mais aussi, ils ont beaucoup investi dans les domaines de la santé, dans la construction des routes, etc.

Auparavant, portant la parole du Khalife, Serigne Bassirou Mbacké, a, par le biais de son porte-parole du jour Serigne Sidi Moukhtar Kâ, a reconnu les efforts de l’État pour atténuer les souffrances des habitants de Touba et des milliers de pèlerins qui ont eu à faire le déplacement. « Nous remercions l’État du Sénégal pour tout ce qu’il a fait dans les domaines de l’eau potable, de l’assainissement, de la sécurité, etc., pour une bonne tenue du Magal », a dit le porte-parole du jour. S’adressant aux jeunes, il leur a instruit de suivre les recommandations de Cheikh Ahmadou Bamba et de laisser tout ce qui est illicite. Avant de finir, il a prié pour les repos en paix des 21 personnes décédées lors du Magal de cette année.

Cheikh Moussa SARR
Abdoulaye SYLLA (Photo)

16 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article