COMMENT LE BÂTONNIER A MIS FIN AU CLASH ENTRE LES AVOCATS ET LE DOYEN DES JUGES

news-details
ARRESTATION DE SONKO

L’ambiance était électrique, ce matin, au palais de Justice de Dakar entre les avocats de Ousmane Sonko et le doyen des juges Samba Sall.

Tout a commencé quand, vers 11h, le leader du Parti Pastef Les Patriotes, est arrivé au tribunal, escorté par des éléments du Groupement d’Intervention de la Gendarmerie Nationale (GIGN). Il se dirigeait vers le bureau du doyen des juges qui l’attendait. Sur ces entrefaites, le pool d’avocats qui était regroupait dans le hall du temple de Thémis ont décidé de le suivre. Mais, une fois devant le bureau du doyen des juges, les robes noires se sont heurtées à la sécurité. « Nous avons demandé à ce qu’on nous laisse accéder au bureau conformément à nos droits. Parce qu’Il appartient au doyen des juges de veiller à ce que Ousmane Sonko ne soit pas entendu hors la présence de ses avocats. Le gendarme nous a imposé un rapport de force. Il a obstrué notre travail et nous a empêché d’accéder au bureau du juge et nous avons créé un incident. Les droits de notre client ont été bafoués et piétinés. Le doyen des juges ne nous a pas reçu. Il a entendu Ousmane Sonko hors notre présence », a expliqué Me Bamba Cissé. Poursuivant, il a informé que les avocats ont alerté le bâtonnier de l’ordre des avocats Me Papa Leyti Ndiaye après qu’ils ont fait constater cela. « Le bâtonnier est intervenu illico presto. Il a demandé avec le secrétaire général de l’ordre à être reçu par le doyen des juges en notre présence. Le bâtonnier a rappelé les principes qui régissent le fonctionnement de la justice. Il a rappelé que l’avocat est au cœur du système judiciaire en tant qu’acteur de la justice. Il a rappelé qu’il était d’une impérieuse nécessité que les droits de l’avocat soient préservés et respectés et que le bâtonnier ne transigera jamais sur ces questions liées au droit de la défense . C’est suite à cette entrevue entre le bâtonnier et le doyen des juges que l’audition de Ousmane Sonko a été reportée jusqu’à lundi prochain.

Vous pouvez réagir à cet article