COMMENT LE SÉNÉGAL PEAUFINE SA CONTRIBUTION

news-details
COP24

Du 2 au 14 décembre prochains se tiendra, à Katowice, en Pologne, la 24ème Conférence des parties (Cop24) sur les changements climatiques. L’objectif visé est d’élaborer et adopter un ensemble de « règles de décisions », garantissant la pleine application de l’Accord de Paris, conformément aux dispositions de la Cop21 de la capitale française et de la Cop22 à Marrakech.

Le Sénégal prépare déjà sa participation. Dans ce cadre, le ministère de l’Environnement et du Développement durable a tenu, le 27 novembre 2018, un atelier de préparation. Auquel les acteurs sénégalais devant prendre part à l’événement, sont en train d’échanger sur les priorités du Sénégal. Lesquels portent, selon l’Association des maires du Sénégal (AMS), reprise par Le Soleil, sur les collectivités territoriales qui sont les premières à subir les premières les impacts de ces changements climatiques.

Une conférence qui se tient, toutefois, dans un contexte assez tendu caractérisé par une année 2018 émaillée d’événements extrêmes (cyclones, inondations et vague de chaleur) et la parution du rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) sur un scénario quasi-apocalyptique d’un réchauffement planétaire de 1,5 degré celsius.
Face à cette situation, le Directeur de cabinet du ministre de l’Environnement durable, Cheikh Dieng a insisté sur l’urgence de trouver des réponses rapides suite aux dégâts causés par les phénomènes des changements climatiques dernièrement à Saint-Louis, Kayar.

Vous pouvez réagir à cet article