COMMUNAUTÉ AFRICAINE DE CULTURE : APPEL À CONTRIBUTIONS

news-details
And xeex Coronavirus

Depuis le 14 mars, les Sénégalais, selon leurs conditions sociales et des modalités spécifiques, vivent l’expérience quasi inédite du confinement. Cette forme de déclinaison de la distanciation sociale, dans un contexte où certains de nos compatriotes viennent de terminer leur jeun alors que d’autres sont en train de l’entamer, pourrait être une période particulièrement féconde pour la réflexion. Une perspective d‘autant plus intéressante que notre vécu du moment sera demain une séquence importante de notre histoire que les générations futures auront besoin de bien connaitre. Il s’y ajoute que c’est au moment même du confinement que se prépare le jour d’après.

Et, pour ne pas rater cette opportunité, ou plutôt cette chance, que constitue notre très attendu retour à la « normalité », il urge de faire appel à ce que notre intelligentsia a de plus fécond afin que le coronavirus ne soit un malheureux…bon à rien. Ainsi, sommes-nous mis en demeure d’ intégrer, désormais, comme nouvelle « tâche générationnelle », l’engagement de nos élites à s’investir dans le double axe de l’examen minutieux de ce que nous sommes en train de vivre et du sens de la créativité pour redonner à l’utopie toute sa positivité. Par la conjugaison de l’expertise et de la générosité, en mutualisant nos énergies, nous mettrions toutes les chances de notre côté, afin que le déconfinement soit une porte grand ’ouverte sur notre monde de rêve, à savoir celui de la justice, de la liberté et de la prospérité pour tous.

En fonction de ces considérations, la section sénégalaise de la Communauté Africaine de Culture (CACSEN) propose un recueil de textes sur lesquels seront consignés certes nos stress, nos peurs ou angoisses mais aussi nos espérances. Peu importe le genre : poème, récit, interview, ou…..nouvelle.
La CACSEN se donne le droit de :
-  Sélectionner les textes qui lui sont envoyés en fonction de l’avis exclusif de son comité scientifique ;
-  Les auteurs, dont les contributions ont été retenues, seront informés et auront droit à un exemplaire du livre édité ;
-  L’appel n’est pas exclusivement adressé aux Sénégalais :
Les textes peuvent être envoyés aux adresses suivantes : mad_diagne@hotmail.com , marieaida.diop@gmail.com, waneibrahim@yahoo.fr, alfasy@yahoo.fr

-  La date- limite est fixée au 31 juillet 2020.

Vous pouvez réagir à cet article