COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 10 MARS 2021

news-details
POLITIQUE

Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, ce mercredi 10 mars 2021 au Palais de la République.

A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a présenté, à nouveau, ses condoléances les plus attristées aux familles des personnes décédées, à la suite des incidents de ces derniers jours. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Le Président de la République a décidé de décréter, le jeudi 11 mars 2021, journée de deuil national à la mémoire des défunts. Les drapeaux seront en berne en ce jour de communion, de recueillement et de prières pour nos chers disparus.

Le Chef de l’Etat, faisant suite à son Message à la Nation du 08 mars 2021, exhorte les populations, les forces vives de la Nation, les jeunes notamment, à garder le calme et la sérénité, à consolider la stabilité et la paix sociale qui ont toujours caractérisé le Sénégal, pays de démocratie exemplaire, de respect des droits de l’homme, et surtout, incarnation internationale remarquable de l’Etat de droit.

Le Président de la République salue, encore une fois, le professionnalisme des forces de défense et de sécurité qui ont su gérer la situation avec une parfaite maîtrise et un sang-froid admirable.

Poursuivant sa communication, le Chef de l’Etat indique que dans le contexte de pandémie de la Covid-19 qui dure, il a tenu à la reprise notable du travail de nuit et à la relance des activités économiques avec l’allègement du couvre-feu qui passe de minuit à 5 heures du matin.

Le Président de la République annonce, par ailleurs, la fin de l’état de catastrophe sanitaire, le 19 mars 2021 à minuit.

Abordant la question liée à l’accélération de la relance de l’économie nationale, de l’intensification de l’exécution du PSE/Jeunesse, du financement et de l’emploi des jeunes, le Chef de l’Etat indique que le PAP2A/PSE et le budget de l’Etat seront profondément revus, au regard des nouveaux impératifs, enjeux et urgences signalés.

Le Président de la République rappelle l’urgence de la réorientation des priorités autour de la Jeunesse. Il indique, dans cette perspective, que sur la période 2021-2023, outre les emplois salariés et les recrutements importants prévus dans plusieurs secteurs, c’est 350 milliards FCFA au moins, qui seront mobilisés pour le financement des jeunes et des femmes.

Ces ressources publiques exceptionnelles, vont financer la première phase de la mise en œuvre du Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes, à raison de 150 milliards pour l’année 2021, 100 milliards pour 2022 et 100 milliards pour 2023.

Le Chef de l’Etat exhorte, dans cette dynamique, le secteur privé, à développer une Initiative complémentaire de soutien à l’emploi et à l’insertion des jeunes à l’image de la Convention "Etat- Employeurs".

Le Président de la République demande, en outre, au Gouvernement, d’accentuer la mobilisation générale pour accélérer la réalisation des 45 Centres départementaux de formation professionnelle, et des 45 Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté.

Le Chef de l’Etat demande, également, aux Ministres en charge de l’Emploi et de la Jeunesse, en relation avec le Ministre des Finances et du Budget et les autres ministres concernés, de préparer minutieusement la tenue, au plus tard le 10 avril 2021, du premier Conseil national pour l’Insertion et l’emploi des jeunes.

Le Chef de l’Etat rappelle, enfin, que le « Fast Track », doit plus que jamais être une réalité dans la mise en œuvre des projets et programmes du PSE et particulièrement le PSE/Jeunesse. Il a informé le Conseil, qu’il recevra prochainement des représentants d’organisations de jeunes et de mouvements de Jeunesse.

Le Président de la République a, par ailleurs, informé le Conseil, avoir présidé une réunion, le vendredi 05 mars 2021, consacrée à la mise en œuvre du projet Continental d’envergure de la Grande Muraille verte.

Le Chef de l’Etat demande, dès lors, au Ministre de l’Environnement et du Développement durable, en relation avec le Ministre des finances et du Budget, d’intensifier le déploiement des programmes de l’Agence sénégalaise de la Reforestation et de la Grande Muraille verte (ASRGMV), encadrés par un contrat de performance triennal fixant les objectifs en termes de reboisement et de revitalisation du patrimoine forestier.

Les actions de l’ASRGMV seront exécutées en partenariat avec les collectivités territoriales, les jeunes et les volontaires du service civique national, dont l’effectif de sera renforcé de façon notable.

Le Président de la République souligne, dans la même dynamique, la nécessité de renforcer les ressources humaines et les moyens logistiques d’intervention de la Direction des Eaux et Forêts, structure d’impulsion qui doit consolider, avec les acteurs impliqués, le développement intensif des emplois verts et d’une économie forestière durable.

Le Chef de l’Etat demande, enfin, au Ministre de l’Environnement et du Développement durable, de lui proposer une Matrice d’actions prioritaires, ainsi qu’un dispositif fixant la composition, l’organisation et le fonctionnement de la Coalition nationale pour accélérer la mise en œuvre du Programme de la Grande Muraille verte.

Le Président de la République s’est, par ailleurs, félicité du bon déroulement de la campagne de commercialisation arachidière avec 564.415 tonnes collectées en 98 jours pour des ressources, d’un montant de 170 milliards FCFA, injectées dans le monde rural.

Le Chef de l’Etat a, dans la même lancée, validé le budget de la prochaine campagne de production agricole 2021-2022 qui s’élève à 60 milliards FCFA.

Le Président de la République, avant de clore sa communication par son agenda diplomatique, a présenté les condoléances de la Nation à la famille de Feu Djibril Tamsir Niane, Historien et écrivain de renom, un Panafricain accompli, décédé dimanche dernier à Dakar.

Vous pouvez réagir à cet article