CONFLIT EN CASAMANCE : « UNE MAFIA ORGANISÉE »

news-details
LR DU TEMPS

Derrière le conflit en Casamance, il y a une mafia qui ne veut pas de la paix pour profiter de l’économie de guerre. Une révélation faite par l’Expert en développement et spécialiste d’intelligence économique, Amath Soumaré, ce dimanche, 7 février, dans Lr du temps, émission animée par Alassane Samba Diop, sur iRadio et Itv.

"La drogue passe par la Casamance"

Il dit : "c’est la guerre économique qui est dedans, à l’intérieur de la Casamance. Cette guerre économique, c’est que ces rebelles ne veulent pas de la paix, ils veulent du pourrissement. Donc, ils ont mis des mines partout. Moi-même, j’ai formé des gens qui vont du déminage, en Casamance. Ils (rebelles) ne veulent pas que les populations reviennent. Le problème, c’est que cela devient intenable. Le Sénégal ne peut pas être là entre des mafias qui sont très dangereuses parce qu’ils font le lien avec les îles de Bissau qui ont été vendues à des narcotrafiquants. C’est pourquoi vers Tamba, vous avez beaucoup de saisies de drogue et elles passent par la Casamance. Vous avez ces personnes qui veulent gérer la Casamance comme leur propre propriété. Comme je l’ai dit, c’est une mafia organisée."

Poursuivant, il ajoute : "Ils coupent le bois de vène, qu’ils envoient en Gambie. Leur Armée protège les gens pour la coupe jusqu’à la vente en Gambie."

Selon lui, entre 2017 et 2020, il y a eu un demi-million d’arbres qui ont été abattus en Casamance d’une valeur de près de 350 millions. Et la Gambie, alors que son stock est épuisé depuis 2011, est le 5e pays exportateur de bois. "C’est inadmissible. Voilà exactement le problème", clôt-il.

Vous pouvez réagir à cet article