CONSEIL ÉCONOMIQUE SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL : IDY FOUILLE LA GESTION DE MIMI TOURÉ

news-details
Institutions

Idrissa Seck a décidé de faire contrôler la gestion de Aminata Touré, à la tête du Conseil économique social et environnemental. Le nouvel homme fort de la troisième institution du pays ne sera pas installé dans ses fonctions jeudi prochain. Pour cause, Idy a différé sa prise de fonction pour faire mener une fouille, lancée contre son prédécesseur, Aminata Touré.

Ainsi, une mission de vérification a été dépêchée à ladite institution, afin de procéder à un audit de la gestion de Mimi Touré. Selon nos confrères de L’Obs, c’est parce qu’il n’y a pas eu une passation de service et Idrissa Seck estimerait n’avoir pas trouvé sur place une situation claire aussi bien sur le plan financier que sur le plan administratif. Du coup, pour éviter toute polémique avec les membres de l’équipe sortante, l’ex opposant a décidé de ne prendre aucun risque.

IDY A FAIT INTERDIRE L’ACCÈS AUX LOCAUX, SELON MIMI

En plus, dans une lettre qu’il a parcourue et signée par le Secrétaire général du CESE, Dr Anta Sané, en date du 11 novembre 2020, L’Obs informe que Idrissa Seck met fin aux fonctions du nommé Dame Camara, chef de la division des Ressources humaines du Conseil. Les contrats de plusieurs collaborateurs de Mimi Touré ont été arrêtés au lendemain de sa défenestration du CESE.

Pour sa part, Mimi Touré révèle que même si la passation de service n’a pas eu lieu entre le nouveau et l’ex président, c’est Idrissa Seck qui a fait interdire l’accès des locaux au Directeur administratif et financier ainsi qu’au Directeur des Ressources humaines sous son magistère, alors qu’ils s’apprêtaient à faire le point aux collaborateurs d’Idy.

Vous pouvez réagir à cet article