CONSENSUS TROUVÉ POUR LE FINANCEMENT DES PARTIS POLITIQUES

news-details
DIALOGUE NATIONAL

Dans le cadre du dialogue national, la commission politique a validé un premier point d’une grande importance. Membre de cette commission, Babacar Gaye de la coalition Benno Bokk Yakkar renseigne qu’un accord a été trouvé sur une question essentielle. « Comme la Constitution le stipule par rapport aux financements des partis, nous avons épuisé, par consensus, cette partie du dialogue. Cela veut dire que, à part quelques réserves, nous sommes tombés d’accord sur l’essentiel en ce qui concerne le financement des partis », a-t-il expliqué.

Avant d’ajouter : « Nous sommes d’accord, comme on l’avait proposé dans le référendum, pour qu’il ait un appui, venant de l’Etat, des partis politiques. Ce, pour qu’il n’y ait plus de corruption ou de l’argent sale dans la politique ». Cependant, Babacar Gaye informe que des modalités ont été définies au préalable. Il s’agit des conditions de représentativité que les partis doivent remplir. En sus du rôle que les partis doivent jouer par rapport à la formation citoyenne.

Vous pouvez réagir à cet article