CORINNE DOCHELAT : « IL EST IMPORTANT QUE LE GOUVERNEMENT FASSE DES EFFORTS POUR RÉDUIRE SON TRAIN DE VIE »

news-details
FMI

Dans le cadre de la rationalisation des dépenses de l’Etat du Sénégal, le président de la République, Macky Sall a restreint toutes les lignes téléphoniques et l’internet. Une décision que semble bien appréciée la chargée de mission du Fonds monétaire international (Fmi) qui faisait face à la presse, ce lundi, après s’être entretenu avec les autorités sénégalaises sur un programme soutenu par l’instrument de Coordination des Politiques Economiques (ICPE) d’une durée de trois ans. « Au niveau des efforts pour les dépenses de fonctionnement, je pense que, c’est important pour le gouvernement de faire des efforts de réduire son train de vie pour dégager de l’espace pour les dépenses sociales et de l’investissement. Donc, si on ajuste sur les téléphones des fonctionnaires, si on rationalise les agences, il n’y aura pas de problème. Ce, tant que cela n’empêche pas le fonctionnement normal de l’administration. Tout ce qui est prestige est règlementé dans tous les pays du monde. Et c’est le cas au Sénégal », a déclaré la chargée de mission du Fmi Corinne Doléchat. Elle indique que l’ICPE est un programme sans décaissement et c’est un instrument flexible sans financement du Fmi.

De même, elle a indiqué que l’effort de collection des recettes qui est fait vise à récupérer les impayés qui étaient accumulées par le passé et à s’assurer que les contribuables paient ce qu’ils doivent. Et poursuit-elle, la deuxième phase qui est la plus importante, c’est l’élargissement de l’assiette fiscale. « Plus on élargit la base, plus on réduit le poids fiscal sur chacun. L’idée d’avoir un contribuable qui participe au développement du pays est à saluer. Les entreprises devraient pouvoir voler de leurs propres ailes sachant qu’il y a un cadre de résolution des conflits commerciaux fiables pour qu’on puisse accéder aux crédits », soutient-elle.

Vous pouvez réagir à cet article