CORONAVIRUS : DES EXPERTS PLAIDENT POUR L’ACCOMPAGNEMENT DES INVENTIONS

news-details
MATINALE IRADIO

Sanoussi Diakité, ancien Dg de l’ONFP et l’économiste Seydina Alioune Ndiaye étaient, ce mardi, les invités de la matinale d’Iradio pour aborder le thème : « La Covid-19 et la production locale ».

Selon l’économiste, Seydina Alioune Ndiaye, cette crise sanitaire appelle des décideurs sénégalais sur des décisions qui doivent orienter le processus d’industrialisation de l’économie de la production locale. A son avis, il faut faire de sorte que la résilience économique et sociale puisse s’organiser sur des enjeux de stockage et de flux, sur la productivité de l’activité de l’agriculture. « Il faut maintenant essayer de lifter sur la compétitivité de l’économie sénégalaise. Il faut qu’on puisse repartir sur une nouvelle base », a déclaré M. Ndiaye qui indique que le Sénégal a un problème de flux et de stockage.

Etayant ses propos, il explique : « si vous suivez, bien la plupart des denrées, l’arbitrage de prix se fait entre la province et Dakar. Donc, cela pose un problème de logistique et de compétitivité. Si vous prenez l’exemple du riz, il y a eu des centaines d’hectares qui ont été emblavés dans la vallée du Sénégal avec une production qui a été assez conséquente. Mais, le défi est logistique. C’est-à-dire comment apporter le riz qui a été produit dans la vallée du Sénégal et en Casamance vers la zone de consommation ».

Pour sa part, Sanoussi Diakité a relevé la réactivité des sénégalais relative à la maladie du Coronavirus. Et, dit-il, les moments de crise sont toujours les moments de galvanisation du génie d’un peuple. « Il y a eu des innovations technologiques qui ont pu naitre grâce au génie sénégalais. La question c’est l’accompagnement des inventions pour que cela arrive à un niveau de grande série. C’est un processus qui appelle aussi bien l’inventeur que l’opérateur économique qui peut avoir confiance et investir. Et tout cela est impulsé par une politique de l’Etat. Il y a tout un processus de valorisation des inventions », a soutenu Sanoussi Diakité.

Vous pouvez réagir à cet article