CORONAVIRUS : L’APPEL DES INFIRMIERS ET INFIRMIÈRES DU SÉNÉGAL

news-details
SANTE

L’association des infirmiers et infirmières du Sénégal élève la voix pour réclamer plus de moyens pour faire face au coronavirus. A les en croire, les postes de santé sont sous équipés, et les équipes de soins doivent également être renforcées. Des exigences formulées par leur président, Ismaïla Mbaye après que 3 membres du personnel médical ont été contaminés au coronavirus. Il s’agit des 3 cas de contaminations communautaires répertoriés à Thiès.

"Si vous partez à la guerre, si vous n’avez pas d’armes vous êtes inquiets, motive Mbaye, interrogé par Sud fm. C’est le cas au niveau des structures sanitaires, des centres, et des postes de santé. Parce qu’aujourd’hui, le mal est là, il ne faudrait pas qu’on attende et mettre le matériel au niveau des structures les plus proches seulement. Il faudrait très rapidement mettre au niveau de l’ensemble des postes de santé, des hôpitaux, des centres de santé, du matériel et des produits nécessaires au processus. Donc, l’insuffisance est là. (Il faut) renforcer aussi le dispositif. Voir combien d’infirmiers nous avons au niveau des structures sanitaires ? Etant entendu qu’on a commencé à avoir des cas, donc il faudrait qu’on renforce les équipes de soins. Recruter les nouveaux dans des équipes dirigées par les plus expérimenter pour continuer la prise en charge. Mieux s’organiser pour éviter l’encombrement."

Il lance également "un appel pour l’organisation du transport du personnel."

Par ailleurs, les infirmiers n’oublient pas le "besoin" de formation ? Car dit leur président : "Aujourd’hui, dans le cadre du dispositif, les formations sont mises en œuvre mais peut-être y penser quand le mal n’est pas encore là. Aussi, la formation devrait être destinée à l’ensemble du personnel soignant sans distinction aucune. La mise à disposition de tout ce qui est affiche, protocole, et directive nécessaire en cas d’insuffisance pour permettre de relayer l’information."

"La plupart des agents infectés l’ont été au moment d’enlever leurs équipements de protection individuels", signale-t-il.

Les agents contaminés sont actuellement pris en charge à l’hôpital régional de Thiès.

Dakar, Thiès, Diourbel (Touba), Saint-Louis, et Ziguinchor sont les zones touchées au Sénégal.

Vous pouvez réagir à cet article